La civilisation des arabes Agrandir l'image

La civilisation des arabes

Nouveau

Auteur : Gustave Le Bon

EAN : 9782910856465

De l'apport des arabes en particulier et des musulmans en général à la civilisation, on ne dit encore aujourd'hui que peu de choses. Si les intellectuels leur reconnaissent un rôle, il est souvent minimisé, et le citoyen lambda reste grandement ignorant de ce millénaire où la langue arabe était la langue de la civilisation.

Plus de détails

10 Produits

20,00 €

Fiche technique

Editeur al-Bustane
Auteur Gustave Le Bon
Présentation Relié
Nombre de pages 520
Année 2009
Dimension (cm) 17 x 24
Poids (gr) 940
EAN 9782910856465
Collection Histoire

En savoir plus

De l'apport des arabes en particulier et des musulmans en général à la civilisation, on ne dit encore aujourd'hui que peu de choses. Si les intellectuels leur reconnaissent un rôle, il est souvent minimisé, et le citoyen lambda reste grandement ignorant de ce millénaire où la langue arabe était la langue de la civilisation, et l'islam le lien entre ces hommes qui ont dominé le monde des sciences et des lettres.
Mathématiques, astronomie, physique, chimie, médecine, littérature, et bien d'autres furent développées avec ardeur par des hommes tels qu'Averroès, al-Khawarizmi ou encore Avicenne. Cette histoire mal aimée jusqu'à nos jours, Gustave Le Bon l'a consacrée dès 1900 avec La civilisation des arabes, où il fait un exposé passionnant des contributions des arabes aux savoirs de l'humanité. Avec un talent indéniable de vulgarisation, Gustave Le Bon redonne vie à ce millénaire doré, et réhabilite les arabes dans l'histoire, ce qui n'est pas chose superflue, même cent ans après.

Avis

Donnez votre avis

La civilisation des arabes

La civilisation des arabes

Auteur : Gustave Le Bon

EAN : 9782910856465

De l'apport des arabes en particulier et des musulmans en général à la civilisation, on ne dit encore aujourd'hui que peu de choses. Si les intellectuels leur reconnaissent un rôle, il est souvent minimisé, et le citoyen lambda reste grandement ignorant de ce millénaire où la langue arabe était la langue de la civilisation.

Donnez votre avis